Friday, September 30, 2022

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense de la Belgique est reçu à la Cour pénale internationale

Must read

Editor
Editor
DIPLOMAT MAGAZINE “For diplomats, by diplomats” Reaching out the world from the European Union First diplomatic publication based in The Netherlands Founded by members of the diplomatic corps on June 19th, 2013. Diplomat Magazine is inspiring diplomats, civil servants and academics to contribute to a free flow of ideas through an extremely rich diplomatic life, full of exclusive events and cultural exchanges, as well as by exposing profound ideas and political debates in our printed and online editions.

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense de la Belgique, S.E. Philippe Goffin, et le Président de la Cour, le juge Chile Eboe-Osuji à la CPI ©ICC-CPI.

Le 9 juillet 2020, le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense du Royaume de Belgique, S.E. Philippe Goffin, s’est rendu à la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») pour rencontrer le Président de la Cour, le juge Chile Eboe-Osuji et le Procureur Fatou Bensouda.

« La Belgique réitère son soutien indéfectible à la Cour pénale internationale », a déclaré le Ministre Philippe Goffin. « En tant qu’institution indépendante et impartiale, la Cour joue un rôle indispensable dans la lutte contre l’impunité. En période de mesures prises contre la Cour, nous souhaitons souligner notre ferme engagement à préserver l’intégrité et l’indépendance de la Cour et de ses représentants », a-t-il ajouté.

Le Président de la CPI, le juge Chile Eboe-Osuji a remercié le Ministre Goffin pour le soutien continu de la Belgique à la CPI. « La Cour apprécie profondément le soutien solide et de longue date de la Belgique resté indéfectible à la Cour pénale internationale, qui est un pilier essentiel de l’ordre international permanent visant à garantir la responsabilité pour les crimes les plus graves, à contribuer à leur prévention et à rendre justice aux victimes, »a dit le Président de la CPI juge Eboe-Osuji. « Cet appui est plus critique que jamais alors que la Cour est confrontée à des attaques sans précédent pour avoir exercé son mandat de justice, au nom des 123 États parties au Statut de Rome. »

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense de la Belgique, S.E. Philippe Goffin, et le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda ©ICC-CPI

Le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, a exprimé sa sincère appréciation pour le soutien solide et de principe de la Belgique au travail indépendant et au mandat de son Bureau, y compris dans le cadre de l’Assemblée des États parties et de ses déclarations devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. « Depuis sa ratification du Statut de Rome il y a plus de deux décennies, la Belgique a toujours soutenu la CPI en paroles et en actes, et nous sommes reconnaissants de cet engagement sincère en faveur de la justice pénale internationale », a déclaré le Procureur lors de la réunion.

« La CPI, en tant que pilier central d’un ordre international fondé sur des règles, doit disposer de l’espace nécessaire pour s’acquitter de son mandat crucial. Il y a une responsabilité partagée de veiller à ce que nous ne décevions pas les victimes de crimes d’atrocité qui considèrent la CPI comme un phare d’espoir où la justice est autrement restée silencieuse – un espoir que le calcul froid de la politique internationale ne les abandonne pas, ou pire, sape les valeurs partagées de l’humanité et son aspiration commune à la paix, à la stabilité et à l’étreinte protectrice du droit contre les crimes les plus graves du monde. »  Le Procureur Bensouda a promis de poursuivre une coopération étroite avec le Royaume de Belgique au service du Statut de Rome.

La Belgique a signé le Statut de Rome – le traité fondateur de la Cour – le 10 septembre 1998 et a déposé son instrument de ratification du Statut le 28 juin 2000. Cette visite du Ministre Goffin à la CPI témoigne du soutien que la Belgique apporte à la Cour et des efforts communs déployés pour lutter contre l’impunité des responsables des crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale. 

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article