Tuesday, April 16, 2024

Renforcement des Liens avec les Pays-Bas et Perspectives d’Avenir

Must read

Diplomat Magazine
Diplomat Magazinehttp://www.diplomatmagazine.eu
DIPLOMAT MAGAZINE “For diplomats, by diplomats” Reaching out the world from the European Union First diplomatic publication based in The Netherlands. Founded by members of the diplomatic corps on June 19th, 2013. "Diplomat Magazine is inspiring diplomats, civil servants and academics to contribute to a free flow of ideas through an extremely rich diplomatic life, full of exclusive events and cultural exchanges, as well as by exposing profound ideas and political debates in our printed and online editions." Dr. Mayelinne De Lara, Publisher

Une Entrevue Éclairante avec l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire

Diplomat Magazine s’est engagé dans un dialogue perspicace avec l’ambassadeur Mifougo Youssouf Diarrassouba, de la Côte d’Ivoire, portant sur sa carrière et son mandat aux Pays-Bas. Alors que ces deux pays sont des partenaires économiques, l’accent a été mis sur la consolidation de leurs relations et sur les perspectives d’avenir.

S.E. M. Mifougo Youssouf Diarrassouba occupe le poste d’ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire auprès du Royaume des Pays-Bas depuis le 24 mai 2023, date à laquelle il a présenté ses lettres de créance à Sa Majesté le Roi Willem-Alexander.

Dans cet entretien, l’ambassadeur partage son parcours professionnel, soulignant son passage par divers secteurs avant d’embrasser la diplomatie. Il insiste sur deux aspects fondamentaux dans ce domaine : la défense sans concession des intérêts nationaux et l’ouverture d’esprit envers les autres, soulignant ainsi l’art complexe de la diplomatie. “J’ai été formé pour être un administrateur des services de l’Etat en général et des services financiers en particulier.” dit t’il “Mais, plutôt que de rester cantonné au Ministère de des Finances, j’ai eu la chance dans ma carrière d’exercer dans d’autres sphères avant d’embrasser la carrière diplomatique. Ces différentes expériences m’ont enseigné deux points qui sont fondamentaux dans la diplomatie et les relations internationales :

  • La défense des intérêts de son pays (sans concession) ;
  • L’ouverture vers l’autre, l’ouverture d’esprit.

Ces deux attitudes, à priori contradictoires, sont au contraire le lot quotidien des diplomates et constituent tout l’art de la diplomatie.”

Ayant également occupé le poste d’ambassadeur en République de Guinée pendant une période significative, l’Ambassadeur Diarrassouba met en lumière les défis et les opportunités qu’il a rencontrés dans ce rôle. Malgré les perturbations dues à la pandémie de Covid-19, il décrit son expérience enrichissante, notamment ses interactions avec les diplomates étrangers et son rôle de médiateur entre le gouvernement guinéen et l’opposition. “Ce fut une expérience humaine très enrichissante pour moi d’autant que j’ai appris quelques aspects de la géopolitique internationale que je n’aurais pu découvrir dans aucune université ou dans aucun livre.”

S.E. Mifougo Youssouf Diarrassouba, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire.

En ce qui concerne les relations entre la Côte d’Ivoire et les Pays-Bas, l’ambassadeur souligne leur longue histoire diplomatique depuis 1961, soulignant l’excellence des échanges commerciaux croissants. Il met en avant le rôle crucial des Pays-Bas en tant que principal partenaire de la Côte d’Ivoire dans le domaine du cacao et exprime le désir d’approfondir cette coopération, notamment dans la transformation locale des fèves de cacao et dans les investissements privés nécessaires au développement du pays. “Je vous rappelle que la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao au monde et que les Pays-Bas sont le premier partenaire de la Côte d’Ivoire pour le cacao qui transite essentiellement par le Port d’Amsterdam.” souligne Ambassadeur Diarrassouba.

Par ailleurs, l’Ambassadeur Diarrassouba évoque sa mission de promouvoir la destination Côte d’Ivoire auprès des Néerlandais, en mettant en avant la richesse de la culture ivoirienne et les opportunités d’investissement. Il envisage également d’organiser un Forum d’affaires Côte d’Ivoire – Pays-Bas pour stimuler davantage la coopération économique entre les deux pays.

“Mais, nous souhaitons aller au-delà. En ce moment, le taux de transformation locale des fèves de cacao est de 31% alors que le Gouvernement souhaite que 100% de la production du pays soit transformée localement à l’horizon 2030. Avec leur large expérience dans ce domaine, les Pays-Bas pourraient inspirer la Côte d’Ivoire.

Plus largement, la Côte d’Ivoire a besoin des investissements privés néerlandais pour financer son développement à travers le Plan National de Développement 2021-2025 qui requiert un niveau d’investissement de l’ordre de 98 milliards de dollars dont 74% attendus du secteur privé.” Mr Diarrassouba nous explique sa position ” Je ne ménagerai aucun effort pour amener nos hôtes néerlandais à prendre leur participation dans le financement des projets inscrits au Plan National de Développement de la Côte d’Ivoire.”

Enfin, l’Ambassadeur souligne le rôle crucial de la diplomatie dans un monde en évolution rapide, marqué par des défis tels que les conflits internationaux, la cybercriminalité et le changement climatique. Il met en avant les compétences essentielles des diplomates, notamment leur capacité à négocier, analyser et résoudre les conflits, tout en soulignant l’importance de l’adaptation et de l’anticipation dans un monde de plus en plus globalisé.

Cette entrevue avec l’Ambassadeur Mifougo Youssouf Diarrassouba offre un aperçu éclairant des priorités diplomatiques de la Côte d’Ivoire aux Pays-Bas, mettant en lumière les opportunités de coopération et les défis à relever pour renforcer les liens entre ces deux nations.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article